Rétro de Noël

Mon beau sapin, roi des forêts, que j’aime ta verdureeee!!!. Quand par l’hiver, bois et guérets. Lala la laaaa, la la la laaaaa. Mon beau sapin, roi des forêts. Lalalalalalaaaaaaa

Magnifique, il est absolument magnifique ce sapin, grand, vert, touffu, rien à redire, mais alors absolument rien à redire du tout. Enfin, je trouve. Si vous, gentils membres ou Messssssieurs les Staffs, avez quelque chose à re-dire sur le sapin et bien c’est trop tard ! Il fallait envoyé un e-mail de réclamation bien avant. Donc je décide que le sapin est magnifique.
Boules de Noël
Voila !! Mes 2 lignes d’auto satisfaction sont écrites, quoi que! Peut-être bien que je vais faire narcisse encore un peu plus loin pour mon vin chaud ! On verra.

Comme chaque année, le rendez-vous à Hermance est fixé à 14h00. Quatorze plongeurs d’inscrit. Pas mal, pas mal du tout. Il est important de signaler quand même, que Nathalie et Cedric (sans é) sont en combinaison humide. Chapeau bas les jeunes.

Ah bein voilà, ça commence! 2 plongeurs en moins. Comme chaque année il y a un lot de désistement, et sur place en plus, tssss, tsssss.

            Bien, c’est pas l’tout, c’est le moment de décorer le sapin. Guirlandes et chocolats, la décoration se fait timidement, sauf pour Sandro, qui se prend pour un sapin et qui accroche «des» boules à ses oreilles. Une fois cette magnifique décoration effectuée c’est le moment Décoration sapin de noëltemps attendu du……….. qui c’est qui descend le sapin? Cette année pas de chance, notre ami Vincent n’est pas parmi nous pour se dévouer. Donc il faut trouver un autre courageux. Merci Michel, quel dévouement, c’est bien! Bon point, c’est noté!

Allez go! Jean-Marc fait son habituel briefing. Où on se retrouve (sur l’épave à 12m), comment on y va sur l’épave, comment on fait la ronde autour du sapin qui sera accroché sur l’épave, qu’est ce que l’on chante (juste si possible) etc, etc… Eh oui parfois il faut rappeler comment y aller, car chaque année, il y en a pleins qui n’arrivent jamais au rendez-vous. Soit parce qu’ils ne trouvent pas l’épave, soit parce qu’ils arrivent en retard.

Bon tout ça c’est bien sympa, mais nous les non plongeurs (Petra la fille de Betty Bossi, David et moi) on commence à se cailler les pieds. S’ils se dépêchaient un petit peu nos gentils plongeurs pour s’équiper ils seraient sympa.

En plus on entend au loin le Père Noël qui arrive sur son tonneau, euh pardon, traîneau. Il ne faudrait pas trop le faire attendre non plus, car ensuite il continue son chemin.

Ca y est, ils sont enfin près, il est 15h00 tout de même! Tout le monde part se mettre à l’eau. Nos courageux en humide attendent patiemment la venue du Père Noël avant de rentrer dans l’eau. Le voilà, il est présent avec sa belle barbe blanche, son long manteau rouge et son tout nouvel ordinateur ! Bein ouais, vous croyez quoi….. le Père Noël aussi a écrit sa liste pour avoir un nouveau jouet. Photo de famille avec le sapin et Papa Noël et hop, ploufs tout le monde s’en va. On voit encore pendant quelques instants la pointe du sapin et puis plus que des bulles en surface.
Père NoëlOuf, pour nous les non plongeur il est temps d’aller surveiller la cuisson du vin chaud qui chauffe tranquillement. Le seul effort que l’on va devoir faire est tout simplement de le goûter. Il paraît que ça réchauffe.

C’est au bout de 40 minutes (max) de plongée que nos gentils membres sortent de l’eau. Et c’est pas ceux qui sont en humide qui sortent les premiers. Après une bonne douche et le rangement des sacs. On attaque enfin le vin chaud et les risolles de Pierrette (la BM de Jean-Marc et ma Maman). Toujours aussi bonnes, merci et en plus en bonne quantité. Cette année nous avons aussi de très bonnes pâtes de coing effectuées par Michel et Anne. Merci à toutes et à tous pour toutes ses bonnes choses.
En parlant de chose, et bien comme toute bonne chose ayant une fin, c’est vers 17h30 que nous rentrons tous tranquillement à la maison pour mieux nous retrouver plus tard lors de notre traditionnel fondue de Noël.

C’est de 19h00 jusqu’à…… 2h00 du matin que nous nous sommes retrouvés au café du Rondeau. Et là, pas de désistement. Au contraire, on se retrouve à 30 personnes. Cool, merci de votre participation massive. Comme toujours impossible de finir la fondue tellement la quantité est importante. Certaines fondues étaient tellement aillées que bon nombre de gentils membres n’ont certainement pas dû très bien dormir. Cette année la soirée fût plus calme. Michel ne voulant pas donner de la voix. Par contre un bon nombre on refait le monde, de la plongée et autre jusqu’à la fermeture
Merci à tous pour votre participation et à l’année prochaine.

Muriel

Fermer le menu